Namur la charmeuse, coiffée de sa Citadelle, avait été renommée « La termitière de l’Europe » par Napoléon.
 
Se promener à Namur, c’est déambuler au fil de ruelles pleines de charmes, prendre le temps de s’arrêter dans un petit restaurant plein de saveurs, et finir la journée au cinéma ou au Théâtre Royal de Namur. Qui sait, le cinéma projettera peut-être un film d’un des enfants du pays, Benoît Poelvoorde ou Cécile de France, passionnée de théâtre.
 
Moins connus dans le monde, Djoseph et Francwès sont pourtant les dignes représentants de la ville et les gardiens d’un de ses emblèmes gourmands : le Petit Gris de Namur©, à la carte de tous les restaurants. Et saviez-vous que la frite serait née à Namur? Et oui, cette ville en bord de Meuse était, au XVIIIe, friande de fretin frit, un petit poisson qu’ils péchaient directement dans le fleuve. Malheureusement, au cours d’un hiver très rude, le fleuve gela et empêcha toute possibilité de pêche. Qu’à cela ne tienne, les namurois décidèrent de découper des morceaux de pommes de terre en forme de poisson et les firent frire. Trop malins ces Namurois !
 
La visite du point culminant de la ville, la Citadelle, est un must. Du haut de cet éperon, à l’abri d’une des plus grandes forteresses d’Europe, la vue sur les incontournables de votre visite est incomparable. Sans parler des nombreux rendez-vous festifs ou sportifs qui s’y déroulent. Oui mais, s’il pleut ? L’atelier du parfumeur Guy Delforge vous délivre ses secrets, et pour les férus d’histoire, une visite guidée des souterrains s’impose.
 
Retour dans le cœur historique, pour la découverte de quelques joyaux architecturaux : la cathédrale Saint-Aubain, le théâtre, le beffroi, … N’oubliez pas de vous munir de votre appareil photo pour votre découverte, la moisson de clichés sera abondante pour votre collection. Nos bons plans ? Le vieux Namur, une promenade le long des quais, ou poussez un peu plus loin en visitant les environs qui regorgent de destinations et de bons plans pour vos excursions en famille ou en amoureux.